Paul Mc Cartney Olympia Paris 22 oct Hey jude
Vidéo envoyée par hugomayer

PAUL MC CARTNEY A L'OLYMPIA

Hey Jude, Get back, Eleanor Rigby... Les chansons immortelles des Beatles ont résonné lundi soir à L'Olympia lors du concert unique qu'y a donné Paul McCartney, 43 ans après le séjour mythique des Fab Four dans la plus connue des salles parisiennes.Paul_Mc_Cartney_Olympia_Paris_22_oct_189

Ce spectacle d'1 heure 40 a fait une large part au répertoire des Beatles, puisque 13 des 24 chansons interprétées par McCartney et ses quatre musiciens en étaient tirées.

Le chanteur et bassiste gaucher a ainsi ouvert la soirée par Blackbird, seul à la guitare, et l'a refermée avec son groupe sur un Get back enflammé, pour un deuxième rappel réclamé par le public.Paul_Mc_Cartney_Olympia_Paris_22_oct_066

Entre les deux, «Macca» a égrené 11 autres titres des Fab Four au fil du concert: Got to get you into my life, The long and winding road, I'll follow the sun, Eleanor Rigby, Michelle, Back in the USSR, choeur par L'Olympia, est sans doute la plus connue de l'histoire I've got a feeling, Hey Jude (dont la montée finale, reprise en de la pop), puis, en rappel, Let it be, Lady Madonna et I saw her standing there.

Paul, en costume noir et une fine cravate au cou, a en outre rendu hommage à son alter ego John Lennon en reprenant Here today, qu'il avait écrite après son assassinat.

Tous les morceaux ont été interprétés de manière classique par le groupe de McCartney, qui a joué alternativement de la guitare, du piano et de la basse, avec en bandoulière sa fameuse Höfner en forme de violon.

LE_BLOGREPORTERPaul_Mc_Cartney_Olympia_Paris_22_oct_167Les quelque 2000 places avaient été mises en vente le matin même, uniquement au guichet de L'Olympia, ce qui avait incité les fans les plus acharnés à passer la nuit sur place pour être sûr d'obtenir des billets. Pourtant, des places étaient encore disponibles au guichet en fin d'après-midi.Paul_Mc_Cartney_Olympia_Paris_22_oct_075 Après le concert comme la sécu de l'Olympia est très cool, j'ai pu aller serrer la main de mon idole, même si je préférai John, il ne m'en a pas voulu, après tout c'était un groupe ! Je n'étais pas le seul fan, Obispo parlait du Maestro, Voulzy avait les yeux d'un gosse de 10 ans, Mathieu Chédid et Audrey Tautou ont longuement parlé avec le Beatle... Tout cela s'est terminé par une after dans le hall de l'Olympia, mais c'était trop d'adrénaline pour moi, j'avais eu ma dose, je pouvais rentrer à la maison ! WOAHhhhhhhhh...... Thank U, Paul !

MEMORY ALMOST FULL !